Kampot

Kampot, petite ville paisible, que nous avons rejoint en bus, connue pour son poivre.
Nous posons nos valises pour 6 jours au Eden Eco lodge où nos bungalows surplombent la rivière. La vue au coucher du soleil et au réveil sont magnifiques et bien reposantes. Nous goûtons à la cuisine du lodge pleine de saveur et originalité : pâtes au pesto maison, riz frit au poivre vert et légumes, crêpes à la confiture de mangue maison ou sirop de citronnelle.IMG_2756 IMG_2724IMG_2677IMG_2678IMG_2679IMG_2680IMG_2676IMG_2768IMG_2760

Location des scouts faite, nous partons dans la campagne, et surtout tout comprendre sur le fameux poivre de Kampot. Nous nous rendons à ” La plantation “, une ferme certifiée bio franco-belge ouverte depuis 4 ans et commercialisant son poivre depuis 2 ans. BL, 23 ans, guide excentrique cambodgien (ou franco-cambodgien comme il se plaît à nous dire) nous fait la visite de manière plutôt originale et humoristique ! Une bonne partie de rigolade où nous en avons appris un peu plus sur sa semence, sa culture, sa récolte et sa dégustation.

Instant agricole : La poivrier, pour pousser, a besoin de chaleur constante et d’un sol fertile : région tropicale parfaite ! Une fois semer, il faut attendre 3 ans avant que les grains de poivre puissent être récoltés (de Janvier à Avril/Mai). Le poivrier est une liane rampante (et non grimpante). Elle est donc attachée le long d’un poteau en bois. Elle a besoin d’ombre et est donc protégée du soleil par des feuilles de palmes.
Nous pouvons obtenir 4 types de poivre :
Le vert : le plus frais, récolté vert et à déguster dans les 3 jours.
Le noir : le plus commun, les grains sont cueillis vert, puis vont noircir avant d’être séchés au soleil. A utiliser un peu partout en cuisine.
Le rouge : les grains sont cueillis rouges, puis séchés au soleil. A utiliser sur les viandes rouges en fin de cuisson et les desserts.
Le blanc : le plus rare. Les grains sont cueillis rouges, puis bouillis afin d’enlever une petite pellicule (le péricarpe) et séchés au soleil. A utiliser avec les poissons et en sauce.
La région de Kampot au Cambodge est la 1ère du pays à avoir reçu l’appellation IGP : Indication géographique protégée. Mais méfiance, mieux vaut acheter son poivre au coopérative directement car sur les marchés du poivre vietnamien traine sous l’appellation de Kampot…
Et tant qu’à faire, achetez du bio où les eaux d’irrigation sont contrôlées et pures, contrairement aux fermes Non Bio et utilisant les eaux usées et polluées du lac attenant. La ferme “La plantation” utilise un mélange de plantes et purin comme pesticide naturel et de la bouse de vache comme fertilisant.IMG_2753IMG_2752IMG_2735IMG_2734IMG_2733IMG_2732

Pendant notre séjour à Kampot, nous avons aussi été à Kep. Petite ville de bord de mer, à moins d’1 heure de scouts. Connue pour son crabe et surtout celui au poivre vert de Kampot, nous nous faisions une joie de le goûter. Quelle déception !! Ville tristoune, des crabes minuscules dû à la surpêche, et une sauce hyper sucrée gâchant à la fois le goût du poivre et du crabe.IMG_2761IMG_2759IMG_2774IMG_2775IMG_2776IMG_2777IMG_2757IMG_2758IMG_2699IMG_2700IMG_2701IMG_2710IMG_2702

Nous avons aussi fait la rencontre d’un groupe de gamins en allant visiter une grotte. Ils voulaient absolument nous servir de guides et nous les avons suivis sans vraiment réfléchir. En les voyant se faufiler à travers les pierres, escalader la roche glissante et nous de faire de même, nous nous sommes dit que les normes de sécurité n’étaient pas vraiment leur priorité ! Pas de blessés et magnifique vue en haut de la grotte sur la campagne cambodgienne. Photo souvenir : “One photo, one dollar !!!” Pour rire heureusement ! Un bon moment !IMG_2711IMG_2660IMG_2692IMG_2766IMG_2765IMG_2764IMG_2762IMG_2712IMG_2695IMG_2696IMG_2697IMG_2698IMG_2763IMG_2684IMG_2686IMG_2685IMG_2688IMG_2691IMG_2683IMG_2682IMG_2681IMG_2690IMG_2704IMG_2706IMG_2707IMG_2708

IMG_2705IMG_2709

Mais à Kampot, nous avons surtout pris notre temps, médité au petit matin avec une séance de yoga face à la rivière, profité d’un concert d’expatriés au sommet d’une guesthouse, fais une multitude de parties de cartes, profité de la vue sur la rivière au réveil, apprécié les lumières douces du soir sur les quelques marais salants, expérimenté les pluies tropicales, détoxifié notre peau de 4 mois et demi de voyage et pollution avec un bon gommage et surtout pris un cours de cuisine avec un adorable couple khmer face au secret lake…

A suivre dans le prochain numéro !

IMG_2674IMG_2675IMG_2754IMG_2716IMG_2715IMG_2717IMG_2713IMG_2714IMG_2718IMG_2719IMG_2723IMG_2721IMG_2722IMG_2720IMG_2703

IMG_2689IMG_2769

Flora.

Advertisements

3 thoughts on “Kampot

  1. Nous avons adoré les images de la Birmanie et nous avons vu un reportage récemment où certains survolent les temples en montgolfière au lever du jour. C’est magique ! Merci beaucoup pour l’envoi Thai Bikers. Tout a l’air de bien se passer. Le Cambodge c’est beau mais toutes ces bestioles et particulièrement les serpents, c’est pas pour moi ! Profitez bien de vos dernières semaines de découverte avant un retour vers une destination moins exotique qu’est la France mais vous le savez c’est aussi un superbe pays ! Bises

    Like

  2. Que d’expériences et d’échanges cela va vous faire beaucoup de souvenirs!Et ces enfants qui ont l’air si plein de vie! Quant à nous nous avons renoncé à semer un poivrier dans notre jardin..A bientôt

    Like

  3. Que de beaux souvenirs vous allez ramenés dans vos bagages et votre coeur,les photos des enfants sont touchantes.
    La culture du poivre est intéressante,le chemin est long,avant de le voir arriver sur nos tables.

    Bientôt changement de cap avec la vie moderne et trépidante du japon,avant le grand retour…………..

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s