Chaung tha

Pour finir notre découverte de la Birmanie, nous décidons de nous reposer un peu des temples et stupas en nous posant 4 jours sur la côte à l’ouest de Yangon (après 7h de bus tout de même), à Chaung Tha.img_1790
C’est une petite ville balnéaire où se mélangent locaux, pêcheurs et riches touristes birmans de Yangon.
Notre hôtel est un peu éloigné du centre du village et possède plusieurs petits bungalows en bamboo, au calme. Pour mieux apprécier le coin et se déplacer librement, nous louons des scooters semi-automatiques.img_1833img_1803

img_1756img_1755img_1754img_1753img_1752Nous roulons un peu vers le Nord du village et tombons sur des plages désertiques où nous croisons quelques locaux roulant sur la plage. Les cocotiers bordent ces immenses plages ! Quelle tranquillité !
Malheureusement, nous verrons également de nombreux d’ouvriers s’activer à construire resorts et autres hôtels de luxe … Le calme de ce village risque d’être de courte durée.
Chaung tha a ouvert ses portes aux touristes, il n’y a pas si longtemps, et malheureusement les investisseurs semblent s’être vite emparés de la côte et ce n’est surement pas fini …img_1758img_1838img_1839img_1837img_1835img_1836
Nous passons également dans le quartier des pêcheurs où leurs bicoques sur pilotis bordent l’océan. Leurs pêches du jour (poissons) sèchent tranquillement au soleil sur de grandes planches en hauteur. Les maisons sont entourées de détritus et les enfants jouent au milieu des déchets sans que cela ne soit dérangeant.

Info Myanmar : nous n’en avons pas beaucoup parlé dans nos articles, mais comme vous vous en doutez, le Myanmar tout comme le reste de l’Asie du Sud Est reste très sal. Les plastiques, conserves, papiers…etc jonchent le sol du pays. Peu importe l’endroit où vous vous trouvez il y aura toujours des déchets autour de vous. Malheureusement les birmans n’ont visiblement aucune sensibilité sur l’environnement, surtout quand on les voit jeter par dessus la fenêtre du train canette de coca ou autres poches poubelles pleines..img_1843img_1840img_1842img_1841img_1757

Après cet après midi scooters et pause baignade (bien sûr !!), nous allons chez “William”, restaurant de fruits de mer (la spécialité du coin avec tous ces pécheurs), où nous retournerons 4 fois ! Quel délice de déguster des gambas à la sauce pois, épice, tomates ou encore le crabe sauce curry, la fameuse et délicieuse salade aux feuilles de thé, pour finir avec un pancake au chocolat ! Le tout servi avec le traditionnel jus de fruits, ou une bière locale (la Myanmar). Miam ! Vous l’aurez compris, nous nous sommes ré-ga-lés !!

Nous avons consacré une journée à une sortie scooter pour découvrir le chemin des écoliers, vers le Sud, reliant Chaung Tha à Ngwe saung, autre village balnéaire (mais beaucoup plus touristiques et surtout remplis de resorts bien clinquants au bord de plage). Ce chemin a pour particularité de nous faire traverser trois bras de rivière en montant, avec nos scooters, sur des petites embarcations faisant office de barges. Une belle expérience !
Nous montons avec les locaux qui nous regardent l’air amusé et surpris de voir des occidentaux dans leur région, mais toujours accompagné de grands sourires.
Le chemin jusqu’à l’autre village dure environ 2h30, nous roulons sur de belles plages, croisons quelques locaux, très peu de touristes. Face à ces immenses plages désertes nous ressentons une certaine forme de liberté !img_1807img_1814img_1809img_1834img_1808img_1806img_1805img_1804img_1813img_1812img_1773img_1772img_1771img_1770img_1769img_1768img_1767img_1766img_1762img_1760img_1759img_1758img_1763img_1764img_1765img_1810img_1811

Pour la dernière journée, avec William, nous partons en mer. 2 jours plus tôt, nous avons rencontré sur la plage Moses, un birman sourd et muet, proposant des sorties à la journée en mer. Malgré sa surdité, Moses est très “bavard” et ne cesse de vouloir nous expliquer pleins de choses à travers une langue des signes bien à lui. La compréhension est facile quoi que parfois nous avons quelques doutes sur ce qu’il cherche à nous dire.
Nous partageons le bateau avec un couple d’Ibiza : Maité et Roque. Nous nous rendons sur sa barcasse en teck autour de la White sand island, une île au large de Chaung Tha, recouverte de sable blanc, avec bien entendu une stupa dorée en son centre. Nous jetons l’ancre et la pêche commence. Nous lançons la ligne plusieurs fois mais ce fût peu fructueux.
Nous profitons de l’eau claire pour faire un peu de snorkelling, et admirons la faune marine locale : petits poissons bleu vif, corps rayés noir et blanc avec nageoires jaunes, poissons perroquet … etc nous en prenons pleins les yeux! Puis Moses sort son harpon artisanal, un simple bout de bamboo avec une pointe de harpon en fer au bout et un élastique pour tendeur. William tente alors de l’utiliser, sans trop de succès car son maniement demande beaucoup d’entrainement.
Moses part à son tour nous faire une démonstration et nous ramène un poisson !
Après cette sortie mer, Il nous convie chez lui, dans la mangrove. Il a 4 enfants et sa femme est enceinte du 5eme. Elle nous attend dans sa maison avec un bon repas, copieux avec 2 gros poissons, du riz, des brocolis, haricots verts, et le thé de bienvenue.
Nous discutons encore un peu avec Moses, qui nous montre quelques photos vieillies de lui et sa famille, et nous raconte sa vie et les différents endroits où il a vécu.img_1815img_1816img_1819img_1817img_1820img_1818img_1821

DCIM107GOPRO
DCIM107GOPRO

img_1822img_1823img_1824img_1825img_1826

Pendant ce temps là, Fanny et Antoine ont passé la journée à rouler, flâner et se baigner dans les eaux chaudes du golfe de Bengale, où ils ont découvert de magnifiques plages de sable blanc !img_1783img_1782img_1781img_1780img_1779img_1778img_1777img_1776img_1775

Le soir nous rencontrons Philippe, un retraité vendéen fort sympathique, avec qui nous passerons la soirée, sa famille ayant quitté Chaung Tha un jour plus tôt. Une petite virée à 3 sur le scooter et nous voilà chez William à discuter et surtout dîner !

Le lendemain, nous reprenons le bus de jour pour retourner à Yangon, où nous dînerons chez “Green Gallery”, un restau tenu par une birmane ayant vécue un peu en Thaïlande. La 4ème fois que nous nous y rendons. Et oui quand on aime on ne change pas !!!img_1784

Bye bye Myanmar ! Hello Thaïlande !!

Flo et Will.

Advertisements

4 thoughts on “Chaung tha

  1. Belles plages de sable blanc et ombragées qui rappelleraient certaines des Antilles, belles rencontres aussi il y a des gens étonnants partout de par le monde ! J’ai cru reconnaître des encornets dans un cageot de pêche comment sont-ils cuisinés? Bonne suite au voyage

    Like

  2. En effet la protection de l’environnement ne semble pas être la première de leur préoccupation,mais ne sommes-nous pas tous responsables?

    Moses est très moderne avec ses tatouages,pour un Birman hors du temps!
    La cuisine a l’air excellente .

    Like

  3. Je viens de lire votre périple en Birmanie, ça donne trop envie. Super, les expériences avec les locaux, ça nous fait voyager ! Profitez bien !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s