Rendez-vous en terre Shan

Nous continuons plus au nord et posons notre sac à dos dans la petite ville Shan de Thipaw. Le trajet en taxi de Mandalay est épique. Notre “chauffeur fou” a l’air pressé ce jour-là et il enchaîne les virages de montagne à toute vitesse entre les camions remplis à raz bord de pastèques. On sert les fesses, nous tous entassé dans ce bolide. Un virage en épingle pris “un peu” vite nous fait quelques peu déraper (sans mal) et nous permet surtout de le rappeler à l’ordre “SLOWLY, SLowly, slowly pleaaasee !!”. Et ça le fait rire ! Il finit par rouler moins vite sur la fin…

Nous arrivons tout de même entier à Thipaw, bien content de déplier nos jambes après 6 heures de route. Il faut dire que la conduite à droite avec le volant à droite n’arrange pas les choses ici pour doubler !

Le but de notre venue dans cette région est de faire un trek dans les montagnes environnantes. Nous avons adoré notre première expérience à Kalaw et voulons réitérer dans des paysages plus montagneux et des ethnies différentes.

Nous choisissons l’option deux jours/une nuit auprès de l’agence attenante à notre hôtel.
La ville est encore peu touristique. Un français rencontré le premier jour et ayant fais le trek, lui aussi, nous rappelle la situation politique de la région et les conflits encore très présents. En effet l’état Shan reconnait que depuis peu le gouvernement Birmans et les conflits sont encore fréquents. Il nous fait un peu peur en nous racontant qu’il a croisé des hommes armés, des maisons en feu…oula ! Un petit tour le soir sur le site du ministère qui déconseille en effet les séjours dans cette région. On verra bien !!

Le trek se fera avec Mr Win (” like a winner”), un guide expérimenté (“you are lucky” dixit Mr Win). Le dialogue est tout de même difficile a engagé. Peu bavard, il passe les deux premières heures à marcher devant. Il s’avéra que c’est un homme très attachant, au grand coeur. Le soir, autour du feu, Mr Win nous raconte un peu sa vie de famille, ses enfants, sa femme mais aussi son passé, ses métiers tous différents et difficiles notamment lorsqu’il travaillait dans la jungle afin de choisir le bon bois pour l’exportation. Il nous raconte ses projets et notamment celui de construire une école dans ce petit village de montagne de l’ethnie Pahau. Il économise et fait appel à des amis pour mener à terme son projet qui devrait commencer dans 1 an. Depuis plusieurs années il vient dans cette famille et s’est lié d’amitié avec elle, notamment avec la petite fille de deux ans qui l’attends chaque semaine, elle le considère comme son grand-père.

Nous partageons un bon moment avec eux dans une jolie maison en teck et bambous tressé avec vue sur les montagnes. Nous jouons avec les enfants et apprécions le repas préparé ( surtout la tea leaf salad !!). Juste à côté de nous, bercé dans un hamac, la petite dernière, née dans la maison familiale il y a huit jours.
Sur le mur de la cuisine sont accrochées quelques photos de leurs anciens hôtes. Nous déciderons d’en faire autant en leur imprimant notre photo de groupe, au village.


Thispaw c’est aussi une végétation luxuriante, des bananiers, des sourires, du partage, une douche avec vue sur la montagne, une partie de dé sous la moustiquaire, Popolino (notre super chauffeur de tuktuk attitré à la fin du sejour), mais aussi et surtout la Pop Corn Factory, notre cantine. Un lieu paisible au nord du village, qui ne fait plus de popcorn mais des noodles shan excellentes et des jus de fruits bio à tomber par terre.

Le retour vers Mandalay se fera en train. Six heures bercés dans ce train brinquebalant, avec les locaux au coeur de cette belle campagne. Clou du spectacle, un pont vertigineux où tout le monde retient son souffle et ouvre grand les yeux, grandiose !!

Pour finir ce sejour au Myanmar, nous décidons de nous reposer sur la côte Ouest dans le Golfe de Bengale à Chiang tha…
Antoine.


2 thoughts on “Rendez-vous en terre Shan

  1. Belle photo de famille! Petits cachottiers, vous ne deviez pas aller dans les territoires à risque????
    le train sur ce pont,à donner le vertige,je pense que certains d’entre-vous ont eu quelques sueurs froides…..

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s