Le lac tekapo

 
 Après avoir passé de bons moments dans le nord de l’île nous descendons plus au sud en longeant la côte ouest jusqu’à l’embranchement du parc national d’Arthur Pass.
Malgrè la pluie et le vent, cette route magnifique longe la mer et la végétation tropicale dense et sauvage.
p1060009
Nous nous arrêtons à Punaikaiki pour admirer les célèbres “pancakes rocks”. Ce sont des formations calcaires spectaculaires semblables à des crêpes géantes empilées, sculptées par l’érosion. On assiste également au spectacle des blow holes (trous de souffleur) où la mer et le vent s’engouffrent pour remonter cracher à la surface les embruns.p1060017p1060025
 Nous trouvons un petit camping sur la route à l’endroit d’une ancienne ville de chercheurs d’or. La pluie est de plus en plus intense, le sol est spongieux, nous nous dépêchons de planter les tentes.
Au petit matin, la pluie n’a toujours pas cessée, les nuages sont bloqués sur les montagnes et nous sommes obligés de revoir nos plans pour la suite. N’ayant pas de fenêtre méteo correcte pour les prochains jours, nous sommes obligés de renoncer à randonner dans le parc national d’Arthur Pass (c’est une des régions les plus pluvieuses de l’île du Sud). Ce sera pour une prochaine fois !
 Nous partons direction la library d’Hotikita (capitale de la jade) pour rédiger les derniers articles et manger une bonne pizza au chaud.
L’histoire du pays étant récente, les villes de Nouvelle-Zélande sont toutes construites de la même manière, en damier et n’ont donc pas beaucoup de charme. Hotikita concentre un nombre incalculable de magasins de bijoux en jade !
L’après-midi nous nous rendons au lac Tekapo via Arthur pass pour retrouver le beau temps. La route est absolument grandiose même si on ne voit pas grand chose. L’atmosphère et les paysages nous rappellent le film du Seigneur des Anneaux.
p1060029
p1060035p1060039
L’arrivée au lac tekapo est sublime : sa couleur d’un bleu laiteux, les montagnes enneigées en arrière plan, le ciel gris et les quelques rayons du soleil qui illuminent un bel arc en ciel.
p1060043
Ce soir on mangera une nouvelle fois sous notre magnifique bâche bleue !!
Le lendemain le temps est toujours mitigé et nous partons marcher le long de la péninsule du lac. Les paysages ressemblent étrangement à ceux d’Argentine à El Calafate.
 p1060128
p1060079
 L’après-midi c’est pluie, pluie et encore pluie alors nous nous réfugions dans un café histoire de recharger les batteries d’appareils photos, de portables etc.. Nous faisons la rencontre d’un couple de français de Pau qui a travaillé 1 an en Australie et qui voyage pour les 6 prochains mois. Nous passons la soirée ensemble à se raconter nos vies et à refaire le monde !
Le lendemain il fait grand beau (enfin !!),  parfait pour monter en haut du Mont John et admirer la vue sur le lac Tekapo et les chaines montagneuses. Avec le soleil, le bleu du lac est idyllique et contraste avec la teinte dorée des collines environnantes. Au sommet, plusieurs télescopes sont installés pour admirer le ciel si pur dans cette région !
p1060144p1060155p1060149p1060180p1060201p1060192p1060197
En fin d’après-midi nous continuons vers le lac Wanaka, notre prochain stop !
–Nos lectures du moment–
Antoine: “Éclipses japonaises” de Eric Faye
Flora: “Réparer les vivants” de Maylis de Kerangal
François: “La métamorphose” de Kafka
William: “Les cantos d’Hypérion” de Dan Simmons
Fanny: “Petit pays” de Gaël Faye
Fanny.
Advertisements

One thought on “Le lac tekapo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s